Les porte-amours en éditions limitées sont confectionnés :

 

- à hauteur de 28 exemplaires non numérotés.

- par paire, comme des binômes (toi et moi/moi et le meilleur de moi).

- en 7 collections réparties sur 4 saisons de l'année (7x4 = 28, chaque collection portant un nom évoquant lumière, belles énergies mutines et douceur ("dolce vita", "cha-cha-cha", etc).

 

Le chiffre 28 est empreint d'une symbolique positive:

- 2 est le chiffre de l'alliance et la complétude.

- 8 est le chiffre de l'infini et de la chance.

- 28 est considéré comme le nombre de la création et de l'amour inconditionnel. Il "combine les temps cycliques et les temps évolutifs du 7".

 

Occupant une place de "clef de voûte", il est le premier nombre parfait, étant la somme de ses diviseurs (1+2+4+7+14). Nombre lunaire et solaire, encensé en astrologie, "omniprésent dans toutes les religions,  il représente (l'initié) d'un point de vue mystique".

 

Dans le premier verset de la Thora il existe 28 lettres de la création, "et le tétragramme sacré YHWH en contient également 28 en écriture pleine".

Chaque être humain compte 28 os dans le crâne et autant dans la main, et"les 28 phalanges portent chacune une syllabe du nom de Dieu. Les mains jointes permettent la connexion avec le monde de l'Au-delà".

Choisir le 28 comme coeur enrobant de mes fortune papers, c'est ajouter une dimension mystique universelle à cette petite bulle de bien-être que l'on s'octroie, que l'on envoie... C'est relier l'infiniment grand à l'infiniment petit, ce qui, selon le grand Victor Hugo, revient à prier.

 

Choisir le 28, c'est donc inviter à prendre soin de soi et des autres dans le mystère de la création, dans une ode à la Vie, et unir les coeurs au-delà des différences pour se réunir autour d'un même croyance : aimer et chérir la Vie!

Ici, ni syncrétisme, ni prosélytisme.

Une simple foi chrétienne, une sincère dévotion à Marie, un amour de la spiritualité dans un esprit d'ouverture.

 

En respect du chemin de chacun, d'où qu'il vienne, où qu'il soit et où qu'il aille, comme on attend d'être respecté où que l'on soit.